De plus en plus de ménages accumulent les emprunts bancaires, on retrouve souvent des cas de foyers où on comptabilise plusieurs crédits : un prêt immobilier, un prêt à la consommation, un prêt automobile, un prêt travaux, etc.

Ce genre de situation peut rapidement devenir très difficile pour ces foyers car les multiples mensualités à payer alourdissent les charges et rognent le budget de la famille.

C’est pour aider ces ménages endettés plusieurs fois que le rachat de crédit a été mis en place.

Comparez les offres gratuitement

Qu’est-ce que le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est une opération bancaire qui permet de réunir tous les prêts du foyer dans un seul. Une banque rachète tous les crédits du foyer et en contrepartie, l’endetté ou les endettés ne payent plus qu’une seule mensualité au lieu des nombreuses mensualités qui devaient être payées auparavant.

Le rachat de crédit a donc plusieurs avantages pour les particuliers : il leur permet de ne plus payer qu’une seule mensualité dont la valeur est inférieure à la somme des mensualités payées chaque mois auparavant. Il leur permet aussi de centraliser le crédit auprès d’un seul organisme et ainsi de ne plus avoir qu’un seul interlocuteur. Les mensualités baissent alors et le taux d’endettement aussi. Ainsi, avec un rachat de crédit, la famille peut avoir à sa disposition plus de fonds pour vivre chaque mois.

Types de rachats de crédits

Selon la nature des crédits contractés par le débiteur, il existe plusieurs types de rachats de crédit, chacun ayant ses propres règles, spécificités et limites.

Rachat de crédit avec prêt immobilier ou rachat de crédit hypothécaire

Le rachat de crédit avec prêt immobilier ou rachat de crédit hypothécaire est un rachat de dette qui comporte principalement un crédit immobilier qui peut être associé ou non à un ou plusieurs prêts à la consommation comme des prêts consommation automobile, prêt d’équipement, un crédit renouvelable ou encore un crédit personnel.

Toutefois, il faut savoir qu’un tel rachat de crédit ne concerne que les propriétaires, ce qui veut dire que les crédits immobiliers alloués pour des travaux dans une maison vendue entre temps ou un crédit alloué pour la location d’un bien immobilier ne sont pas concernés.

Lorsqu’un ensemble de crédits sont rachetés et qu’un crédit immobilier est inclus dans l’ensemble des crédits, on parle de crédit hypothécaire car le bien immobilier acheté avec la somme empruntée (maison ou appartement) est considéré comme une garantie hypothécaire pour le rachat de crédit. Cette hypothèque est d’ailleurs une des raisons qui font que les banques sont plus souples lors de l’étude de dossiers de rachat de crédit incluant un prêt immobilier.

Un rachat de crédit hypothécaire est plus facile à obtenir grâce, comme nous l’avons déjà dit, à l’hypothèque du bien immobilier acquis, ceci fait qu’un tel rachat de crédit est accessible même aux personnes fichées à la Banque de France.

Autre avantage du rachat du crédit hypothécaire sur le rachat d’un crédit à la consommation : les taux d’intérêt sont plus bas, même si les frais annexes de dossier et de courtage sont plus élevés.

La durée de l’opération de rachat de crédit hypothécaire est toujours plus longue à cause des sommes importantes mises en jeu mais la durée est légalement limitée à 35 ans.

Lorsqu’un débiteur voit ses emprunts rachetés, il peut bénéficier d’une trésorerie accordée par l’organisme qui rachète le crédit.

Cette somme d’argent qui lui est allouée est supérieure à celle allouée lors du rachat de crédits sans crédit immobilier et peut atteindre les 60 000 euros pour les salariés et 10 000 euros pour les professions libérales.

Le rachat d’un crédit hypothécaire nécessite l’intervention d’un notaire qui établira la preuve que le bien immobilier concerné n’est pas déjà hypothéqué. Dans le cas contraire, le rachat de crédit ne pourra pas se faire.

Rachat de crédit sans prêt immobilier

Un rachat de crédit sans prêt immobilier est un rachat qui concerne les locataires, les personnes logées dans des logements sociaux ou encore les propriétaires qui n’ont pas de prêt immobilier à rembourser.

Ce type de rachat concerne tous les prêts en dehors des prêts immobiliers : crédit personnel, crédit à la consommation, crédit affecté, crédit automobile, etc.

Un rachat de crédit sans prêt immobilier diffère du rachat de crédit hypothécaire par plusieurs aspects. La trésorerie affectée dans un tel rachat ne peut dépasser les 5 000 euros et la durée de remboursement est limitée à 12 ans. Les taux sont quant à eux plus élevés mais le coût total du rachat est inférieur à celui du rachat hypothécaire grâce à la durée de remboursement qui est plus courte ainsi qu’aux frais de dossier et de courtage qui sont moins importants.

Les personnes fichées à la Banque de France ne sont pas éligibles à un rachat sans crédit immobilier.

Rachat de crédit pour les débiteurs en CDD ou en intérim

Pour les débiteurs qui ont un contrat de travail à durée déterminée et pour ceux qui travaillent en intérim, il est plus compliqué d’obtenir un rachat de crédit par les banques qui les considèrent comme étant instables financièrement.

Rachat de crédit lorsqu’on est en CDD

Si le débiteur est en CDD, il peut demander un rachat de crédit hypothécaire ou sans prêt immobilier mais pour l’obtenir il doit remplir quelques conditions. En général, les banques prennent en compte la présence ou non d’un bien à hypothéquer, la présence ou non d’un conjoint ou d’un co-emprunteur. Si le débiteur a un co-emprunteur qui est fonctionnaire ou travaille en CDI depuis au moins trois ans, les chances d’obtenir un rachat de crédit sont plus importantes.

Rachat de crédit pour les débiteurs en intérim

Les travailleurs en intérim ne subissent pas de discrimination particulière lorsqu’il s’agit de demander un rachat de crédit même si leur situation professionnelle et financière est considérée par les banques comme étant instable et précaire.
Néanmoins, les intérimaires ont moins de difficultés que les travailleurs en CDD pour obtenir un rachat de crédit. Les banques prennent comme critère principal, lors de leur prise de décision, l’ancienneté du travailleur en intérim, le nombre d’heures de travail lors de la dernière année ou encore les revenus engrangés par les contrats d’intérim déclarés sur les trois dernières déclarations de revenus.

Pourquoi choisir le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est une option qu’envisagent de plus en plus de personnes et de foyers endettés afin de diminuer le montant des mensualités à payer et pour bénéficier d’une trésorerie en cas de difficulté.

Le regroupement de crédit est une solution efficace pour simplifier le paiement de plusieurs crédits car, premièrement, lorsque les crédits sont rachetés, on n’a plus qu’un seul interlocuteur qui est l’établissement qui a racheté le crédit.

Ensuite, les mensualités à payer deviennent plus légères, on paye des mensualités qui sont d’environ de 20 % à 50 % inférieures à la somme des mensualités qu’on payait avant le rachat de crédit.

Autre avantage du rachat de crédit : la banque qui rachète les emprunts octroie un fond, une trésorerie au débiteur.

À qui est destiné le rachat de crédit ?

Types de crédits éligibles au rachat

Le rachat de crédit peut profiter à tous les particuliers qui se sont endettés à titre individuel ou en couple (conjoint co-emprunteur). Il est possible d’obtenir un rachat de crédit lorsqu’on a au moins deux crédits en cours avec une somme totale due supérieure à 1 500 euros.

Tous les types de crédits peuvent être concernés par un rachat de crédit : crédit auto, crédit immobilier, crédit personnel, crédit affecté, etc.

Les conditions financières à remplir

Pour accorder un rachat de crédit à un particulier, les banques exigent que celui-ci ait une source de revenus stable et ceci dépend de son activité professionnelle et de celle de son conjoint. Les salariés en CDI, les artisans, les fonctionnaires et les professions libérales facilitent l’obtention d’un rachat de crédit, mais les travailleurs en CDD ou en intérim peuvent augmenter leurs chances si leurs conjoints ont une activité professionnelle plus pérenne.

Rachat de crédit et fichage au FICP

Les personnes fichées par la Banque de France ne peuvent pas obtenir de rachat de crédit sans crédit immobilier mais il n’y a aucune restriction sur ces personnes lorsqu’il s’agit d’un rachat de crédit hypothécaire.

Comment se faire racheter ses crédits ?

Pour se faire racheter ses crédits, le débiteur doit se rapprocher de sa banque ou d’un tout autre établissement financier en vue de commencer des négociations directes avec le banquier dans lesquelles il sera discuté du montant d’un nouveau prêt (éventuel), du taux d’intérêt à appliquer, de la mensualité à payer en cas d’aboutissement de la procédure de rachat de crédit.

Pendant ces discussions, seront pris en compte les revenus du débiteur ainsi que son pouvoir d’endettement qui dépend aussi de ses charges (nombre d’enfants à charge, dépenses, etc).

Comparer les offres de rachat de crédit

Pour trouver la meilleure offre de rachat de crédit, il est possible de comparer de nombreuses offres. Pour ce faire, on a le choix entre deux méthodes : démarcher les banques et demander des devis ou alors utiliser des simulateurs et des comparateurs d’offres de rachat de crédit en ligne qui sont de plus en plus précis et de plus en plus efficaces.

Économiser sur l’ensemble de ses prêts

Un rachat de crédit permet, lorsqu’on est endetté par plusieurs emprunts bancaires, de diminuer drastiquement les sommes à payer chaque mois et de diminuer le taux d’intérêt. Ces économies ne sont valables que sur le court terme mais elles permettent au foyer endetté de respirer et de disposer de plus d’argent pour vivre grâce à la diminution des mensualités mais aussi grâce à la trésorerie qui leur sera affectée après le rachat de crédit.