Guide rachat de crédits

Guide rachat de crédits2018-06-12T09:38:31+00:00

Informations

  • Remboursement
  • Documents justificatifs
  • Situation d’endettement

> Revenir au guide du crédit

Démarches

Besoin d’un devis ?


Comparer maintenant !

Le coût d’un rachat de crédit

Lorsqu’on a plusieurs crédits à son actif et qu’on a accumulé par exemple un crédit renouvelable, un crédit à la consommation, un prêt personnel et un prêt immobilier, on peut avoir de nombreuses et lourdes mensualités à rembourser chaque mois. Ceci fait qu’on se retrouve avec un pouvoir d’achat restreint et on se retrouve dans des difficultés financières.

Dans cette situation, on peut opter pour un rachat de crédit qui permet de regrouper tous les contrats de crédits sous un seul et unique contrat de rachat de crédit qu’on signe avec une banque racheteuse.

Le rachat de crédit a de nombreux avantages : il permet d’avoir une seule mensualité à verser à la fin de chaque mois, il permet aussi de payer moins chaque mois et ainsi d’avoir plus d’aisance financière pour vivre. En plus de ces avantages, il est parfois possible, grâce à un rachat de crédit, de disposer d’une trésorerie allouée par la banque qui rachète les crédits.

Mais avant de se lancer dans la recherche et la demande d’un rachat de crédit pour ses nombreux emprunts, le débiteur en difficulté doit d’abord savoir ce que coûte vraiment de se faire racheter ses crédits.

De quoi est composé le coût du rachat de crédit ?

Le coût du rachat de crédit a plusieurs composantes et les plus importants sont :

  • Les intérêts : lors du rachat de crédit, un taux d’intérêt est négocié entre la banque et le débiteur qui veut se faire racheter ses crédits. Ce taux d’intérêt est, dans la plupart des cas, inférieur à ceux des autres crédits; le taux d’intérêt du rachat de crédit est appliqué sur le montant qu’il reste à payer (capital dû) ou alors sur le capital emprunté s’il s’agit d’un crédit amortissable comme c’est toujours le cas pour un crédit à la consommation.
  • L’assurance-crédit : comme pour un prêt normal, un rachat de crédit est toujours associé à une assurance-crédit qui garantit le paiement de mensualité en cas de difficulté touchant le débiteur comme une maladie, le chômage ou tout autre évènement qui ferait que le débiteur se retrouve dans l’incapacité d’honorer sa dette. Aucune loi ou réglementation ne fait de l’assurance du rachat de crédit une obligation, mais la plupart des établissements bancaires n’accordent de rachat de crédit qu’à condition de souscrire à une telle assurance.
  • Les frais de dossier : ce sont les frais induits par la prise en charge de la banque à la demande de rachat de crédit déposée par le débiteur ainsi que l’étude du dossier et les entretiens qui s’ensuivent. Les frais de dossier peuvent parfois être assez importants, voire très exagérés par les banques qui comptent sur ce poste pour augmenter leurs profits mais il est toujours possible de négocier sur cette partie du coût total du rachat de crédit. D’ailleurs, les économies que font les courtiers en prêts bancaires et autres sites spécialisés sont souvent faites en diminuant de façon significative les frais de dossier.

Le coût réel du rachat de crédit

Le coût réel du rachat de crédit dépend en grande partie du capital dû restant, c’est-à-dire ce qui reste à rembourser des différentes sommes empruntées mais des variations incompréhensibles pour les particuliers peuvent apparaître.
Il est donc important de faire établir par les différentes banques démarchées des devis pour le rachat de crédit, ceci permettra d’avoir une idée plus précise et plus claire sur ce que coûtera réellement le rachat de crédit, y compris sur le long terme (coût total).

Quels sont les profils éligibles au rachat de prêts

Techniquement, tout le monde est éligible au rachat de crédits mais les profils plus solides comme les cadres, les fonctionnaires ou les salariés en CDI ont de meilleures chance de voir leur demande acceptée par l’organisme prêteur. Les chômeurs ou les personnes fichées à la banque de France verront cependant leur demande refusées la plupart du temps.

Faire des économies sur le regroupement de prêts

Le coût d’un rachat de crédit peut varier du simple au double d’un établissement bancaire à l’autre ou d’un profil à l’autre et pour limiter son coût, il est important de bien choisir sa banque et de bien négocier son rachat de crédit.

Pour faire des économies sur un rachat de crédit, on peut s’y prendre personnellement en démarchant une ou plusieurs banques, en présentant un dossier solide avec un bon argumentaire appuyé par des justificatifs utiles pour prouver sa situation financière et sa capacité à rembourser le rachat de crédit à terme. Pour négocier soi-même de bonnes conditions de rachat de crédit, il faut absolument bien se renseigner sur les procédures et sur les coûts habituels de rachats de crédit similaires au sien.

Le débiteur peut aussi se faire aider par un courtier en prêt bancaire qui le conseillera dans les démarches à suivre ou ira même jusqu’à faire lui-même toutes les démarches, y compris négocier au nom du débiteur qui le mandate. Avec un courtier en crédits, on a plus de chances d’obtenir un rachat de crédit dans de meilleures conditions car ces professionnels ont une grande expérience et sont en position de force lors des négociations.

Enfin, le débiteur peut aussi utiliser les simulateurs de rachats de crédits ainsi que les sites de comparateurs de rachats de crédits qui lui donneront une idée plus précise sur les différentes offres disponibles auprès de nombreuses banques.